Séminaire d’histoire et de philosophie des mathématiques SPHERE juin 2017

Second exposé en une semaine, cette fois au séminaire d’histoire et de philosophie des mathématiques du labo SPHERE de l’université Paris Diderot : http://www.sphere.univ-paris-diderot.fr/spip.php?article797 pour y parler de la correspondance mathématique de Gabriel Cramer.

J’ai choisi d’aborder cet exposé par une présentation un peu générale du corpus des lettres aujourd’hui inventoriées / conservées de la correspondance de Cramer, en tâchant de mettre en évidence quelques dynamiques temporelles en rapport avec sa biographie. Puis je me suis focalisé sur sa correspondance concernant les mathématiques pures, et en présentant un cas d’exploitation de la correspondance avec Euler et D’Alembert sur les points singuliers des courbes algébriques. Voici le support de ma présentation :

 

Sur quelques aspects de la correspondance mathématique de Gabriel Cramer by Thierry Joffredo on Scribd

L’exposé me laisse une impression mitigée ; sur la forme d’abord : j’ai essayé lors des trois dernières occasions de parler sans notes, debout, en bougeant finalement beaucoup, et je ne sais pas comment c’est perçu par rapport à une présentation en posture assise, plus posée, plus « savante ». Sur le fond ensuite : je ne suis pas sûr d’avoir pu/su intéresser et convaincre mon auditoire de mon propos initial. Les questions posées étaient très intéressantes, et tournaient essentiellement autour de « comment étaient tracées les courbes à l’époque ? » mais je n’ai pas su y répondre de manière suffisamment précise, il va falloir que je travaille ça. En tous cas, il y a là quelques enseignements à tirer pour les deux prochains exposés qui traiteront, justement, des correspondances avec D’Alembert d’une part (colloque tricentenaire de D’Alembert 10-12 octobre à Montpellier), avec Euler d’autre part (Bâle 17 novembre, à l’occasion de la parution du dernier tome de la correspondance d’Euler avec les savants suisses de langue française).


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *